Apprentis d'Auteuil

Atelier Relais Osée – aro31.com

Accueil des jeunes en rupture et décrochage scolaires – TOULOUSE

L’origine du projet

L'origine du projet de Atelier Relais Osée - accueil de collégiens en difficulté scolaire ou en marginalisation - Redonner confiance - Apprentis d'Auteuil– Juillet 1997 : Un constat de l’Enseignement Catholique :

« Des jeunes de 11 à 16 ans, pourtant aptes à un cursus normal, rencontrent des difficultés dont l’origine est souvent à la fois scolaire, sociale, familiale, et personnelle. Comment l’Enseignement Catholique Midi-Pyrénées répondra-t-il aux attentes de ces jeunes? »

Une proposition : « La création d’un lieu où le jeune en difficulté pourra bénéficier d’une aide et d’une remédiation afin de réaliser son projet personnel. »

– 22 octobre 1997 :  Un avant projet est rédigé concrétisant une réflexion menée au sein de l’Enseignement Catholique Midi-Pyrénées en lien avec le Bureau Méthodes de l’UNAPEC. Le projet OSEE voit le jour.

– 2000 : Le directeur régional de l’Enseignement Catholique demande à la Fondation d’Auteuil Midi-Pyrénées de réactiver ce projet.

– 20 août 2002 : Le rectorat donne un avis favorable sur l’aspect pédagogique de ce projet.

– 17 décembre 2003 : La Fondation d’Auteuil est signataire d’un avenant à la convention cadre du 2 octobre 2002 définissant ls modalités de sa coopération avec le Ministère de la jeunesse, de l’Education Nationale et de la recherche.

Cette convention définit les principes de la mise en oeuvre des Ateliers Relais.

– Octobre 2004 : La Congrégation des la Sainte Famille d’Amiens, tutelle de l’ensemble scolaire de la Sainte Famille des Minimes décide de faire dévolution de sa tutelle à la congrégation du Saint-Esprit (Tutelle de la Fondation d’Auteuil).

25 novembre 2004 : Signature entre le Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique et la Fondation d’Auteuil d’un accord cadre portant, entre autres, sur la mise en place d’un dispositif relais pour les jeunes en difficulté.

– 27 janvier 2005 : La dévolution de tutelle est célébrée sous la présidence de Monseigneur Marcus, Archevêque de Toulouse.

– Septembre 2005 : Ouverture de l’Atelier Relais Osée au sein du collège de la Sainte Famille de Toulouse sous l’impulsion de Luce Boutrolle.